Accueil > Actions culturelles > 2019-2020 > Confinement culturel > Partez en quête d’une sensation onirique...

Avec ce reconfinement et l’annulation d’une partie des spectacles de la saison, nous vous proposons de repartir en quête d’idées et astuces pour s’évader et s’émouvoir de chez soi.

Derrière le nom « Opéra de Paris », il y a bien sûr le Palais Garnier et l’Opéra Bastille, mais depuis 2015 un troisième lieu a vu le jour en la naissance de « La 3è scène », un espace numérique dédié à la création. Le site culturecheznous.gouv.fr regorge de ressources variées, regroupant plus de 500 acteurs culturels.
Au menu : visites de musées, livres, jeux, captations de spectacles, conférences…

C’est en parcourant les diverses rubriques de ce site que j’ai découvert une vidéo de Jacob Sutton, réalisateur et photographe anglais, reconnu dans le monde de la mode et du luxe. Fils de ballerine, la collaboration avec l’Opéra de Paris et son ex-directeur Benjamin Millepied, était-elle déjà écrite ?

C’est en assistant aux répétitions d’un nouveau ballet avec la Première danseuse Hannah O’Neill et l’Étoile Germain Louvet, qu’est née une idée nouvelle, celle de mêler danse classique et musique électro mélodique. Trois minutes suffiront pour nous embarquer dans une ascension onirique, magnifiée par le morceau « Abandon Widow » de Jon Hopkins. Les jeunes danseurs passent de l’obscurité sous la scène de Bastille, au magnifique Grand Foyer, jusqu’à atteindre le toit du Palais Garnier.

UNE ÉLÉVATION DES CORPS ET DE L’ESPRIT

Le duo amoureux nous donne cet espoir d’un futur lumineux, harmonieux, souligné par la présence de la statue sculptée par Charles Gumery. Ces 3 minutes auront été une trêve douce et légère en cette période difficile où pèse un climat froid et anxiogène, période obscurcie par une actualité qui ne sait qu’asséner des images toujours plus révoltantes, choquantes, alarmantes... Alors quand seules les denrées comestibles considérées comme « essentielles » parviennent à assouvir notre faim biologique, les nourritures de l’esprit qualifiées d’« accessoires », rassasient quant à elles notre faim émotionnelle. Et puisque novembre est le Mois Sans Tabac, je vous invite à abandonner votre pause « café/clope » pour un grand verre de cette « 
Ascension » de 120 secondes.

Espace Culturel Armorica

1, rue du Colombier - 29880 Plouguerneau

02 98 03 06 34

contact@espace-armorica.fr

Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP