Accueil > Actions culturelles > 2020-2021 > Confinement culturel > Quand Marie-Agnès Gillot devient la Boxeuse Amoureuse

À l’issue de cette heure de show, on ne peut dire que dire OUI à celui qui transforma PlouguerNO en PlouguerYES !

Souvenez-vous, ce samedi 9 mars 2019, au cœur d’une soirée d’hiver nous vous invitions au concert exceptionnel d’Arthur H. Ensemble nous avions vécu un voyage poétique, une invitation à l’évasion pendant plus de deux heures. Une voix reconnaissable parmi tant d’autres, des textes qui sonnent comme un amour des mots et du langage... L’artiste avait enchanté son public, ému à travers le petit théâtre qui prit soudainement forme, hommage à son père Jacques.

Aujourd’hui, je vous propose de partir à la découverte d’un concert-spectacle, une version dansée et théâtralisée de l’album Amour chien fou, en septembre dernier à la Seine Musicale. Un joli moment comme une réponse à l’invitation lancée par Marie-Agnès Gillot, retraitée de l’Opéra de Paris, au chanteur à la voix grave et éraillée.

Et c’est parti pour le show ! Sur les quelques notes de piano, la danseuse s’adonne à quelques assouplissements tandis que les athlètes s’échauffent. Ça promet un beau combat, une harmonie entre l’art et le sport. Tous enfilent soigneusement leurs accessoires : chaussons pour l’une, bandes de boxe pour les autres et c’est parti pour une séance collective de corde à sauter.

Le concert sera ponctué d’intermèdes poétiques « philosophie de la danse », de Paul Valéry, « la lettre d’intérieur » écrite et prononcée par l’Étoile. Un « Hymne à l ’amour » interprété par Arthur H accompagnera le combat masculin qui opposera Staiv Gentis à Tom Duquesnoy. La tant attendue « Boxeuse Amoureuse » quant à elle servira de toile de fond à l’interprétation de Marie-Agnès Gillot. Le combat reprendra avec l’entrée en scène de Souleymane Cissokho, qui mettra KO ses adversaires. La belle s’éprenant de son champion, un instant, avant "d’esquiver les coups", dans une fragile violence.

Le spectacle s’achèvera sur mon titre préféré de l’album « Assasine de la nuit » , mettant en scène un quatuor au sein duquel ceux que l’on pensait n’être que des champions dans leur discipline sportive se révèlent également de très bons danseurs de contemporain !

Le concert, c’est par ici :

Espace Culturel Armorica

1, rue du Colombier - 29880 Plouguerneau

02 98 03 06 34

contact@espace-armorica.fr

Mentions légales | Plan du site

Site réalisé avec SPIP